Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Le jardin,

les mains dans la Terre...

Nous développons un "jardin gourmand" (du moins nous essayons, si la nature nous le permet, car c'est elle qui décide et nous ne sommes que ses hôtes) dans le respect de la "nature déjà présente" et de la biodiversité du lieu.

Nous conservons les plantes sauvages spontanées qui sont des plantes compagnes, alliées de nos plantations domestiques.

Nous aménageons un verger, un potager, des massifs d'ornements où fleurs, fruits et légumes se partagent l'espace, pour le plaisir de nos cinq sens...

Ici, la vue, l'odorat, le toucher, le goût et bien sûr l'ouïe sont en permanence en éveil.

 

Nous aménageons également une mare, afin d'équilibrer notre espace par la venue des plantes aquatiques et des petits compagnons amateurs d'eau.

Ce jardin est ouvert.

Vous pouvez le visiter sur demande et sur rendez-vous, dans le respect de notre démarche et de notre travail. 

 

Merci à tous.

 

            Brigitte, Eric, Dominique & Loulou

  • Notre jardin se divise en trois espaces :

À droite de l'entrée, juste avant le bois, une grande prairie non cultivée, que nous laissons le plus possible sauvage, avec seulement des allées pour circuler. Cela afin de laisser la faune et la flore vivre et se reproduire.

Dans cette prairie, les plantes spontanées sont laissées en place. C'est une nature entièrement libre et non étudiée.

Cet espace prend tout son sens, en opposition à l'autre prairie, où nous domestiquons petit à petit les massifs en implantant par plaisir et au gré de nos choix : des massifs d'ornement, un verger et un potager. 

Celle ci est composée de végétaux installés et cultivés.

La notion de culture des végétaux signifie qu'ils ont étés sélectionnés intentionnellement, naturalisés, ou plus communément dit, qu'ils ont subi une domestication. 

Ces végétaux peuvent être des fleurs, des légumes, des arbres fruitiers ou d'ornements, des plantes médicinales ou utilitaires.

Deux grands massifs d'ornements, ponctués de rosiers anciens délimitent une allée principale, axe majeur du jardin venant rejoindre le magnifique cormier.

Un verger de variétés anciennes a été planté il y a 3 ans.

Nous installons progressivement entre les fruitiers, des parterres de plantes compagnes qui elles, apporteront les auxiliaires nécessaires à leur bon développement et à leur soin. 

La troisième partie de cet espace est un bois, prenant la suite de la prairie sauvage, où nous trouvons des espèces locales, comme des chênes, des châtaigniers, des merisiers, des houx...

  • Les arbres d'histoire de Pierre Taillée :

Un Tilleul remarquable, vieux de 300 ans. 

Un chêne et un cormier arbre fruitier extrêmement ancien également, et de plus en plus rares dans nos campagnes. 

Plan du lieu ici

Nos espaces

Mon jardin, mon remède...