Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 QUI SUIS-JE ? 

Chineuse depuis toujours, bercée de broderies et d’ouvrages textiles féminins depuis l’enfance, une grand mère modiste, une lignée de femmes tricoteuses, crocheteuses et brodeuses, m’ont donné l’envie de partager mes collections avec d’autres personnes.

Inspirée par la longue tradition de raccommodage des femmes, leur faculté à réutiliser pour transformer et embellir, à partir d’un vieux gilet, ou d’une vieille chemise, avec des dentelles anciennes et accessoires favoris, boutons, breloques et autres textiles chinés, je propose un vagabondage créatif autour de plusieurs techniques : le tataki zomé et la broderie.

Installée, en pleine campagne Poitevine, à Pierre Taillée (Gouex 86320), dans un vieil hameau et bénéficiant d’un grand atelier ouvert aux stages diverses, j’ai décidé de recycler et de m'inspirer de ce qui m'entoure au quotidien et plus particulièrement mon jardin.

 MON HISTOIRE  

25 Décembre 1957 : ​

(ça ne s’invente pas) 

Je née dans un potager d’hiver, et suis bercée par l’odeur de la cuisinière à bois chauffée par les coques de noix. 

 

Été 1958 :

J’apprend à marcher en me tenant aux tuteurs des pieds de tomates le nez dans les feuilles.

 

1958 à 1978 : 

Je passe toutes mes vacances à la campagne en pleine nature, entre ma marraine et mon arrière grand mère cuisinière; l’une m’apprend les "guenilles", l’autre m’emmène cueillir dans son tablier en satin fermier, les orties pour les canards...

Mes jouets sont une valise de broderie, composées d'aiguilles à tricoter et une pelle, je m'amuse avec et je vais chercher l’eau au ruisseau et le lait à la ferme. Chaque matin, c’est la tache que je dois accomplir avant 10h.

 

1979 :

Je présente une thèse de fin d’études sur l’utilisation de la main chez le jeune enfant et une fois mon diplôme de Psychométricienne - Relaxologue en poche, je quitte la région Parisienne pour vivre en Aveyron. Où je deviens "Locavore" en faisant mes courses sur le marché de Rodez.

 

     

 

       1980 

 

1981:

Naissance de ma première fille. 

J’anime un club nature et je tricote des pulls que je vend sur les marchés... je reprend petit à petit contact avec la matière comme les textiles et les fibres en tous genres et je cultive mon premier jardin.

 

1986 : 

Naissance de ma seconde fille.

Je suis de plus en plus convaincue de la nécessité d’une cuisine saine et naturelle.

 

1992 :

Je reviens en région parisienne pour raison professionnelle, et je construis mon premier "grand jardin" : fleurs, fruitiers et quelques légumes prennent place. J’appartiens également à une association de Jardiniers et j’organise des visites de jardins.

 

1993 :

Naissance de ma troisième fille.

Nous vivons dans un verger au bord d’une rivière dans un tout petit village, les voisins ne me connaissent qu’en salopette

 

1998 :

Une rencontre me fait découvrir l’art floral et le commerce des fleurs

J’ouvre ma boutique et j’enseigne très rapidement l’art floral à côté et je me consacre à l’organisation et la mise en scène de mariages.

1997

2002 :

Je crée une association autour des activités de loisirs et de bien être, et j'obtiens dans le même temps mon diplôme de Sophrologue.

À côté je continue d'animer des ateliers d’art Floral et anime des séances de sophrologie pour mes clientes.

Mais toujours passionnée de tout, cela ne me suffit pas, Je prend donc également des cours de botanique pour garder le lien avec les plantes sauvages et je participe à des ateliers pour apprendre à les cuisiner.

 

2004 :

Mon mari et moi-même achetons une ferme en ruine, lieu-dit "PIERRE TAILLEE", dans le Poitou, avec un hectare de terrain en pleine nature et un bois.

Tout près de celle de mon arrière grand mère (ou comment revenir à ses racines...). 

 

2011 :

Tout s’arrête, je fais un BURN OUT !

 

2013 :

"Retour aux sources" la ferme achetée est enfin restaurée. Je pars donc en vacances m’y installer pour l’été.

 

2014 :

Je ne reviens pas à la fin des vacances... et je m’installe seule.

Je suis mieux ici, pour méditer, me reposer, m'éloigner du stress, observer les plantes et je décide de créer sur place un jardin et un conservatoire de plantes sauvages.

 

2015 :

Je fais ma formation sur les plantes aromatiques et médicinales, leur culture et leur entretien à la MFR chauvigny. Je jardine 6 heures par jour pour communier un maximum avec cette nature qui m’entoure et je brode, je brode, je brode... Quelques woofers partagent ma route...

Je rencontre pour la deuxième fois le yoga et il devient ma thérapie.

Je réapprend à prendre le temps et cela m'aide à enfin construire mes projets : une association voit le jour petit à petit pour échanger et partager avec les autres et accueillir "Gourmandises Vagabondes".

 

2016 :

Tout se tisse, mes vagabondages se précisent et s’entrelacent, les rencontres font l’aventure.

Le lien est évident, la nature, l’histoire, le patrimoine culturel à conserver, les connaissances à transmettre, les gestes à partager...

 

2017 à ce jour :

Notre vie nous oblige à nous arrimer, les fondations sont là, les liens aussi, les enfants, les amis et GV création voit le jour à son tour.

Une tempête de bonheur arrive également, la naissance ma première petite fille. 

       2018